Nous célébrons Dieu Unique en trois Personnes distinctes. L’Unité dans la différence. C’est lorsqu’il y a trois personnes dans un foyer qu’on l’appelle une famille. La communication, la relation entre les personnes, font la caractéristique de cette famille. Ce qui caractérise la Trinité, c’est la perfection de chacun de ses membres et pourtant la distinction entre eux dans le respect de l’identité de chacun. Il nous arrive parfois de confondre Amour et uniformité, communion et fusion, égalité et similitude. La fête de la Trinité nous rappelle que, pour réussir la vie humaine en tous ses aspects, il nous faut respecter cette règle de la différence, de l’altérité, de l’identité de chaque être humain : dans le couple, dans la famille et dans la vie sociale.

Or la vie Trinitaire est à réaliser dans nos vies Chacun(e) doit trouver selon ce qu’il est, ses dons, son histoire, son lieu de vie, le rôle, la Mission qui lui revient. C’est cela qui est difficile. On a toujours tendance à attendre trop ou pas assez. A prendre la place des autres ou bien à leur laisser trop de place. Nous devons, en famille, en couple et dans la vie sociale, dans l’Eglise, nous aider les uns les autres à réussir notre vocation. C’est la vie communautaire qui nous est donnée à vivre, avec des personnes qui, loin de devoir renoncer à ce qu’elles sont, mettent en commun ce qu’elles ont de particulier, et qui s’enrichissent de leur différence.

Bâtir une société, ce n’est ni soustraire ni égaliser, c’est conjuguer, assembler. Toute assemblée conviviale est un bon exemple de cette vie communautaire : chacun est appelé à contribuer à sa réussite. Dans la diversité des personnes. Cela est un bon exemple d’amitié, de communication, de fraternité. Chacun(e) à sa place doit se sentir responsable. Pas seulement rendre service, mais contribuer à une réussite commune.

Notre vie d’Eglise est faite de la vie diverse de ses membres. Car ce n’est pas toujours facile. Pourtant c’est à cela que nous sommes reconnus comme chrétiens. « Voyez comme ils s’aiment »..., bien que si différents. C’est par notre capacité à nous accepter, à vivre différents, que nous témoignerons.

L’Eucharistie, c’est la célébration du Christ qui se donne à nous pour nous tenir ensemble en un seul corps, membres différents que nous sommes, comme dans la Trinité.

Quel programme à réaliser ! On est loin du but. Mais comme c’est utile que nous montrions cet exemple au monde ! A ce monde qui se découvre, à l’occasion de guerre, de catastrophe, unique, lié, mais si divers et conflictuel. Chrétiens, en nous aimant différents, apprenons au monde à se construire unifié dans l’Amour.