Ne dites pas "cet homme a des mains déformées et calleuses, l'allure voûtée", admirez plutôt les belles maisons qu'il a construites en maçon avisé qu'il a été.

Ne dites pas "ce gosse est espiègle et indiscret avec son flot ininterrompu de questions", mais réjouissez-vous de le voir s'éveiller et se montrer curieux de tout.

Ne dites pas "ce prêtre nous ennuie avec sa manie d'inviter à réfléchir et approfondir", mais remerciez Dieu dont il vous aide à discerner la présence en votre vie.

N'enfermez pas telle ou telle catégorie de gens dans un jugement qui la condamne en bloc, mais glanez le bien réalisé par les uns et les autres.

Ne dites pas des engagés politiques qu'ils ne songent qu'à leurs intérêts, regardez le vivre ensemble qu'ils font progresser.

Ne dites pas "ce jeune est un cancre et un raté", n'oubliez pas de regarder l'affection manifestée pour sa grand-mère qu'il visite chaque jour.

Ne critiquez pas cette famille recomposée en soulignant les échecs affectifs des parents, mais soutenez plutôt de votre regard bienveillant leurs efforts concertés pour reconstruire une nouvelle famille.

Ne jalousez pas les gens qui "réussissent" en diffusant des propos mensongers ou calomnieux, et n'accablez pas ceux qui plongent dans l'échec comme s'ils étaient cause de leur malheur !

Réjouissez-vous avec les uns et redonnez confiance aux autres.

Ne prenez pas parti sans avoir accueilli, entendu et compris le point de vue et celui des autres.

Efforcez-vous de rendre clair ce qui peut paraître obscur, source de malentendu et cause d'opposition.

Ne répétez jamais ce qui vous a été confié comme une confidence. Ne déformez jamais par des paroles approximatives ou ambigües ce que vous avez vous-même mal compris. Si vous citez une phrase prononcée par quelqu'un, restituez-la dans son entier ou ayez l'honnêteté d'avouer que votre mémoire est défaillante.

A une vérité tronquée, préférez le silence. Plutôt qu'une charité simulée, choisissez de confier humblement ce qui vous parait vrai.

Si vous êtes tentés par la critique systématique, les raccourcis historiques, les déclarations à l'emporte-pièce, les paroles blessantes comme des flèches, les jugements tout faits, la pensée unique et stéréotypée…, alors adressez-vous à vous-même ce qui peut blesser autrui, ce qui vous permettra peut-être de trouver la voie de la sagesse qui commence toujours par un regard "respectueux"…