30 avril 2011

Le doute et la foi

La foi est-elle entamée ou renforcée par le doute ? Si la foi se montre trop sûre d'elle-même, ne risque-t-elle pas de se montrer possessive de Dieu, et prétentieuse ? Peut-on croire en Dieu au point d'avoir, par la foi, déjà touché au but qu'est Dieu ? N'y a-t-il pas au contraire une distance entre le croyant et Dieu, que la réflexion et la conversion, voire le doute et la recherche, comblent utilement ? A la façon dont on perçoit d'autant mieux quelqu'un qu'on avance et s'approche de lui.    Douter, c'est surtout douter... [Lire la suite]
Posté par lucien marguet à 10:05 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

30 avril 2011

La foi est-elle un "pari" ?

  "Dieu est ou Il n'est pas". L'alternative s'impose : il faut en effet choisir, dit Pascal, car nous sommes "embarqués" dans l'existence. Notre vie présente et future dépend de la manière dont nous nous situons devant ce dilemme. Pascal, mathématicien et l'un des fondateurs du calcul des probabilités, développe en toute logique l'intérêt qu'il y a à parier pour Dieu : "Notre proposition est dans une force infinie quand il y a le fini à hasarder, à un jeu où il y a de pareils hasards de gain que de perte et l'infini à gagner…"... [Lire la suite]
Posté par lucien marguet à 10:04 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
30 avril 2011

Pâques

Quel paradoxe ! Alors que plus d'un milliard de chrétiens célèbrent Pâques, cette fête qui témoigne que la violence et la mort n'ont pas le dernier mot, l'actualité est remplie d'images de blessures, de sang, de pleurs et de mort. Ce que nous voyons et entendons ne fait qu'ajouter aux souffrances ressenties lors de la disparition de proches morts de maladie ou d'accidents sur les routes.    La mort aujourd'hui semble l'emporter sur tous les bourgeons qui font jaillir la vie. Comme si tout cela désignait l'homme comme... [Lire la suite]
Posté par lucien marguet à 09:40 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
23 avril 2011

Autour du feu pascal

Nous sommes dehors. Sur le seuil. Dans la Nuit. Dans la vie. Dans le Monde. Jésus est venu habiter parmi nous. Pour apporter la lumière. Dans la nuit de nos vies.   Dans cette nuit, un feu. Préparé. Allumé. Il attire. Rassemble. Rassure. Scintille. Ilumine. Il nous éveille, nous réveille, nous appelle à le suivre. Il est signe d'un temps nouveau. Lumière jaillie du tombeau. Feu de la Pâque.   Sur ce cierge nouveau qui accompagnera nombre de célébrations durant toute cette année, deux lettres sont gravées : alpha et... [Lire la suite]
Posté par lucien marguet à 22:23 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
21 avril 2011

Vendredi, jour de la Croix du Christ

Vendredi, jour de la Croix du Christ   La Croix est devenue le signe de reconnaissance des chrétiens. Au signe de la croix, les chrétiens se reconnaissent, et pour ce signe d'amour exprimé dans le don de sa vie, les chrétiens manifestent toute leur reconnaissance.   La Croix est un gibet formé de deux bois croisés. Etre crucifié, supplice capital, était chez les Romains réservé aux esclaves et aux rebelles. Il était donc infamant. Le supplicié était cloué par les poignets et par les pieds. La mort survenait par asphyxie... [Lire la suite]
Posté par lucien marguet à 22:45 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
21 avril 2011

La Croix du Christ

La Croix du Christ plantée au Golgotha est devenue comme le symbole de toutes ces croix aujourd'hui plantées sur toutes les terres humaines.    L'on peut se demander quel écho la Passion, la mort, la Résurrection du Christ ont dans le coeur des gens brisés par la souffrance. Comment ne pas penser aux 3000 familles touchées de plein fouet par l'attentat terroriste de New-York le 11 septembre dernier ?  Et toutes ces maisons privées de rires après la mort d'un être cher... Ces gens fauchés sur la route, emportés par une... [Lire la suite]
Posté par lucien marguet à 22:20 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

21 avril 2011

La Nuit qu'il fut livré…

  Durant 3 ans, Jésus a mangé souvent avec ses amis à la même table. Mais ce soir-là le repas est exceptionnel. C'est le repas de Pâque en souvenir du passage de la Mer Rouge qui a libéré les Hébreux de leur exil en Egypte. C'est aussi le dernier repas de Jésus avant sa mort en croix. Jésus ne sera plus corporellement au milieu de ses amis. Alors il imagine un moyen d'y rester. Mais il faut que ce moyen respecte la liberté pour chacun de croire ou pas. Que Jésus soit accueilli en chacun de ceux qui le veulent bien. Que Jésus... [Lire la suite]
Posté par lucien marguet à 22:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
17 avril 2011

La dimension politique de la vie

C'est en dehors d'une campagne électorale que j'écris ce billet sur les dangers et les chances de l'engagement politique. Je me sens ainsi plus libre, pour ne pas être suspecté de parti pris pour les uns contre les autres !   Comme l'Eglise catholique l'a souvent dit et écrit, l'engagement en politique est un service authentique de la charité puisqu'il vise à établir un bien vivre ensemble dans lequel nul n'est oublié ! Mais comment les candidats d'un parti politique peuvent-ils échapper à la tentation de proposer un programme... [Lire la suite]
Posté par lucien marguet à 21:59 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
17 avril 2011

Dieu nous envoie des messages…

L'actualité locale et internationale n'est-elle pas aussi "porte-parole" des messages que Dieu envoie à l'humanité et à chacun de nous en particulier ? Bien qu'il ne faille pas considérer Dieu comme le "décideur" de ces phénomènes qui surviennent dans nos vies ou dans la Nature, devrait-on pour autant n'y voir aucune signification ni aucun rappel ?   Des tremblements de terre répétés, un gigantesque raz-de-marée, une catastrophe dans une centrale nucléaire…, mais aussi des soulèvements politiques de grande ampleur dans le monde... [Lire la suite]
Posté par lucien marguet à 21:57 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
04 avril 2011

Lazare

Jean 11 1-45     A Béthanie, village situé à 5 km de Jérusalem, Jésus avait des amis : Simon le lépreux, par exemple (Mc 14 3). C'est chez lui qu'une femme s'approcha de Jésus avec un flacon d'albâtre contenant un parfum très précieux qu'elle versa sur ses pieds pendant le repas, à la grande indignation des disciples qui blâmaient ce gaspillage.   A Béthanie, il avait aussi pour amis Marthe et Marie et leur frère Lazare, dont le nom signifie "Dieu aide". Lazare mourut. Arrivé quatre jours plus tard, Jésus se rendit... [Lire la suite]
Posté par lucien marguet à 22:28 - - Commentaires [0] - Permalien [#]