Chaque couple possède un jardin secret. Il s'agit d'un territoire commun qui résulte de l'apport personnel de chacun. Il n'est la propriété privée d'aucun, mais celle des deux construite ensemble. Au fur et à mesure de la progression de la vie du couple, il devient un 3ème territoire mis en commun et élargi ensemble. Cette "installation" ne s'établit ni dans la fusion, ni dans l'indépendance totale. Il arrive souvent que des couples aient du mal à mettre en commun leurs émotions. Soit l'un des deux abandonne son propre territoire pour habiter celui de l'autre, et alors dans l'une ou l'autre circonstance il ressent comme une frustration d'avoir eu à déserter son propre espace, venant parfois à reprocher à l'autre de l'étouffer… Ou bien c'est le contraire : les deux ne mettent rien en commun, car ils veulent se protéger.

 Or il n'est pas de couple s'il n'y a pas un apport de chacun. Et cette capacité à mettre en commun l'apport de chacun sans empiéter ou dénaturer ce qu'est l'autre profondément s'apprend dès l'enfance. Il faut que dès son enfance la personne ait eu la chance d'être respectée en tant que sujet et non traitée comme un objet. Par exemple, que les parents aient pris l'habitude de ne pas ouvrir son courrier, de ne pas fouiller sans sa chambre, de respecter l'espace secret et intime de ses relations. Si la personne désire se confier, elle doit pouvoir le faire sur la base de son choix libre et non par effraction des portes de son intériorité. Une personne respectée dans ses droits les plus personnels sera en bonne posture pour apporter son "territoire" et respecter, accueillir et découvrir celui de l'autre.

 Chaque couple a son langage amoureux qui lui est propre, par exemple la façon de se dire l'amour, l'exercice de la tendresse, de la sexualité, du soutien mutuel, du partage des pensées, des soucis et des joies, la gestion de l'argent, le rapport aux familles et aux amis. Le troisième territoire n'a jamais fini d'être créé. La vie du couple n'est pas statique. Car le territoire commun est à la fois une donnée et une découverte, et même une conquête. L'arrivée d'un bébé, par exemple, provoque un véritable bouleversement. Le couple doit alors créer un nouveau territoire où l'enfant a sa place.

 Ce troisième territoire n'exclut pas le jardin secret de la conscience de chacun. Pour certains, c'est un énorme parc, pour d'autres un petit coin de verdure. Pour investir ce territoire commun, chacun sera poussé à modifier certains projets, à revoir ses priorités, à faire des deuils. Il s'agit de redéfinir le relief de sa vie en discernant, parfois en négociant, ce qui est essentiel et ce qui est circonstanciel et accessoire. Cette "intimité partagée" est une grande et belle affaire de confiance et d'équilibre, de profond respect et d'amour.