Jésus a 30 ans. Il a vécu à Nazareth. Maintenant, il se sent appelé à rencontrer les foules. Avant, il va au désert pour réfléchir et s'entraîner à dire oui à Dieu son Père. Comme un sportif avant une compétition qu'il veut bien réussir. Au désert, Jésus se retrouve en présence de plusieurs choix. Il s'exerce à la liberté pour être fort dans les difficultés qu'il pourra rencontrer en cours de route.

 Ce temps de 40 jours au désert, on l'appelle le Carême : "quarante". Chaque année, en souvenir de ce temps de jeûne et de privation, de prière et de réflexion de Jésus, les chrétiens font 40 jours de Carême. Il s'agit pour eux de s'entraîner, de s'exercer à choisir, à s'améliorer.

 Arrêtons-nous quelques instants sur plusieurs mots.

Le mot "désert" : pourquoi Jésus choisit-il le désert pour y passer 40 jours ? Il faut choisir d'y aller, au désert. On y trouve le silence. Comme on y manque de tout, on n'est pas distrait. On peut se concentrer. Réfléchir. Prier.

Existe-t-il dans notre vie des moments où nous nous sentons comme dans un désert  Quand notre vie est-elle envahie de distractions, de bruits ?

 Le mot "tentation" : par quoi peut-on être tenté ? On peut succomber. On peut résister. Que penser et que faire devant les tentations ?

Face aux tentations, nous avons plusieurs facultés à notre disposition : la conscience, la Raison, la liberté, la volonté… De quoi sommes-nous le plus accro ? Quand avons-nous du mal à bien choisir ? Que devons-nous le plus changer et améliorer dans notre vie quotidienne ? personnelle ? familiale ? scolaire ? dans les jeux ?

 Un autre mot à expliquer, c'est le diable : ce mot vient du grec "diabolein" qui veut dire diviser, jeter la confusion. Il nous est sans doute déjà arrivé d'hésiter dans un choix. Vais-je rendre service, m'occuper de mon petit frère ou m'occuper de moi ? Vais-je partager ou tout garder pour moi ? Pardonner ou me venger ? Mentir ou dire la vérité ? Au fond de soi, il y a comme un combat. Le diable, lui, veut nous faire pencher du côté de l'égoïsme, de la paresse, de la médiocrité, de la désobéissance, du mensonge. L'Esprit Saint, lui, nous souffle de choisir la voie du bien, du mieux, du beau, du vrai…

 Alors, le Carême c'est un temps où, avec Jésus pour entraîneur, on s'exerce à être plus libre, plus disponible, plus joyeux, plus généreux, plus sincère, plus attentif à nos proches. A chacun de faire une liste de choses à changer et améliorer dans sa vie…