Ce sont d'abord des arbres, certains très grands et majestueux, d'autres plus petits et plus frêles. Pourtant tous sont plantés en terre et tiennent debout grâce à un tronc dont on devine les racines chargées de puiser les éléments nourriciers de la sève. Celui-là montre ses branches robustes et il faut lever très haut les yeux pour apercevoir sa cime et ses jeunes pousses. Celui-là, qui semble si jeune, a-t-il un bel avenir ?

 Une forêt avec ses arbres, chacun le sait bien, est diversement regardée et appréciée selon que l'on est poète inspiré par sa beauté, bûcheron tenté de la vendre pour sa qualité commerciale, enfant impressionné par sa hauteur, méditatif enveloppé par son silence. Une forêt nous renvoie à notre humanité qui apparaît à la fois semblable et cependant si diverse. Comme les arbres se ressemblent tout en étant distincts et uniques.

 Mais la forêt n'est pas que peuplée d'arbres parce qu'on les voit. Elle est aussi habitée d'oiseaux qui l'égayent de leurs cris et de leurs mélodies. Ils survolent les arbres, s'abritent en eux ou nichent en leurs branches accueillantes. Les oiseaux, eux aussi, sont divers et nombreux. L'oreille prend le relais des yeux pour savoir s'ils sont là.

 Bien sûr, la forêt, ce sont aussi les animaux. Elle les loge, elle les protège en des espaces réservés. La forêt est témoin de leur vie diurne et nocturne. Elle connaît leurs coutumes, leurs habitudes, leurs relations entre eux. Il y a ceux qui s'enterrent et ceux qui se nichent dans les fourrés. Tous en forêt sont chez eux. Je ne serais pas juste si je n'évoquais pas aussi les plantes vivantes des forêts. Elles aussi d'espèces diverses et nombreuses. Un régal pour le botaniste et un sujet d'étude pour les écoliers curieux.

 Qui fréquente la forêt apprend vite qu'il faut la retrouver souvent et s'intéresser à ce qu'elle est vraiment pour commencer à la connaître un peu. N'en est-il pas de même du monde des humains ? "Il faut marcher longtemps au côté des autres pour commencer à découvrir les richesses cachées." Comme dans une forêt on est tenté de ne retenir que la présence de tel ou tel arbre alors qu'il est tant de belles réalités que la Nature nous offre à voir, entendre et ressentir…

 O Dieu créateur de l'univers, de la Nature et de tout vivant, donne-moi de ne jamais me contenter d'un regard superficiel et d'une oreille distraite. Donne-moi de goûter au bonheur de te retrouver à travers les signes de ta présence créatrice.