Les chrétiens croient que Dieu ne se trouve pas seulement au-delà de la vie, après la mort, mais dans les paroles, les choix, les actes d'hommes et de femmes. Même si on n'y pense pas du tout, même si on ne croit pas en Dieu, on peut faire une rétrospective de notre parcours et découvrir que Dieu est à nos côtés. Certes, il ne fait pas à notre place, tant il est respectueux de notre liberté. Certes Dieu est discret et s'efface pour nous laisser assumer notre humanité, jusqu'à risquer le reproche d'être absent, éloigné ou carrément inexistant. Alors cherchons ensemble des signes de sa présence.

 Quand un couple se fonde dans l'amour mutuel, qu'il dure dans la fidélité et qu'il traverse les saisons et les tempêtes de l'existence humaine. Quand des parents font naître des enfants au monde et se savent investis de la mission de les faire grandir de corps, de cœur et d'esprit. Qu'elle est longue, la liste des choses reçues de l'amour vigilant et mobilisé de Maman et Papa ! Que de réveils et de veilles, de temps, d'énergie, de patience, de persévérance, au travers des imprévus du fil des jours… Et ce goutte à goutte quotidien de l'affection et de la confiance… Que d'investissement et d'effacement… Que de temps consacré à gagner les moyens de vivre, de s'instruire et de bâtir un avenir !

 La famille n'est-elle pas le lieu par excellence de tous les commencements et des recommencements de tous les grands apprentissages, du langage, de la communication, de la relation, de la liberté et de la responsabilité ? Chacun de nous peut évaluer ce qu'il a reçu pour devenir ce qu'il est et se l'approprier, l'augmenter et à son tour le transmettre. Que de gestes d'humanité sont dans la droite ligne du Dieu que nous a fait connaître Jésus-Christ ! Un Dieu attentif et présent aux difficultés, aux souffrances. Un Dieu qui redonne courage et Espérance à ceux qui sont tentés d'abandonner, de lâcher prise.

 Dans les actes de générosité, de dépassement, de partage, d'accueil, d'écoute, nous pouvons remonter à Dieu qui est à la source de ces vertus. Comme l'eau d'une rivière abondante et fertilisante fait deviner la source d'où elle vient, ainsi toutes les richesses humaines déployées dans une vie peuvent conduire à celui qui les a confiées à semer dans le jardin de nos vies. Ainsi, quand le mot fin s'inscrit dans notre parcours terrestre, un autre mot s'inscrit aussitôt la mort : c'est celui de vie éternelle, à savoir une vie qui n'est plus comprimée et conditionnée par les limites spatiales et temporelles, mais une vie qui se libère et s'accomplit pleinement en Dieu. Cette vie transportée et transformée ne comporte plus que ce que l'on a fait de bien et de beau, de bon, débarrassé de tout ce qui l'alourdissait ou la freinait.

 Oui ! Dieu est dans la vie humaine. Offrons-la lui et remercions-le…