24 décembre 2015

D'une année à l'autre…

L'année 2015 s'achève doucement dans les fêtes de Noël et d'entrée dans l'An neuf : 2016. Notre Pays et nous tous, citoyens, éprouvons le besoin d'expurger cette violence ressentie au plus profond de notre fibre humaine à travers les séries d'attentats de janvier et ceux de novembre. Quelle brutalité dans ce fanatisme qui sème la terreur soit disant au nom de Dieu, alors que celui-ci n'aime donner que la vie ! Les auteurs de ces attentats se prétendent martyrs alors qu'ils ne sont que de funestes agents de mort. Et la bataille contre... [Lire la suite]
Posté par lucien marguet à 07:51 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

24 décembre 2015

Jésus, non violent…

Le Peuple hébreu était dans l'attente d'un envoyé de Dieu qui viendrait jeter les Romains hors de Palestine et leur enlever les pouvoirs qu'ils détenaient. Nécessairement ce sauveur devrait recourir à la force armée, car il n'existait pas d'autre façon d'obliger l'occupant à déguerpir du pays… En effet, les juifs n'envisageait pas ce scénario tel qu'en réalité il s'est déroulé : la venue du Messie au cœur d'une famille humble et non en vue, habitant un village sans renom appelé Nazareth. Pendant 30 ans, une existence banale comme le... [Lire la suite]
Posté par lucien marguet à 07:49 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
14 décembre 2015

Jésus apporte la Paix aux hommes de tout temps…

La Paix dépend de chacun de nous. Mais nous n'avons ni moyens ni pouvoir. C'est aux grands, aux puissants, d'établir la Paix, allez-vous me dire. Or je voudrais vous montrer que chacun de nous possède une capacité, c'est celle de la parole. La parole peut relier, elle peut nouer l'entente et l'amitié. Mais la parole peut aussi agresser et diviser… Alors, qu'en est-il de l'usage de la parole dans ma vie ? La Paix est un bien commun très précieux. Quand on est fâché, quand on se dispute, quand règnent l'intolérance et la violence, on... [Lire la suite]
Posté par lucien marguet à 22:09 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
14 décembre 2015

Etre miséricordieux comme Dieu l'est…

Le pape François savait sans aucun doute que le Synode verrait les tenants attachés à la loi s'opposer à d'autres plus confrontés aux réalités familiales et conjugales sur le terrain et plus sensibles à la miséricorde. Déjà, durant le concile Vatican II, les protagonistes avaient adopté les mêmes postures. Selon en effet que l'on regarde ce qui "devrait être" dans l'idéal ou à l'inverse ce qui est déjà, on n'a pas la même attitude et les mêmes discernements. Les fantassins de la Pastorale dite ordinaire et quotidienne apprennent vite... [Lire la suite]
Posté par lucien marguet à 22:07 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
14 décembre 2015

Faire exister le Bien commun…

Le Bien commun peut être, par nature, matériel, financier, immobilier. Il peut être aussi d'ordre moral, intellectuel et spirituel. Par exemple la France, ses valeurs de liberté, d'égalité et de fraternité appartiennent à la République et aux citoyens de ce pays. Tous ont par rapport à ce Bien commun des droits, mais aussi des devoirs. A la différence de la gestion d'un bien individuel, celle du Bien commun demande la contribution et la garantie de tous ceux qu'il concerne. Par définition, nul ne peut s'approprier le Bien commun... [Lire la suite]
Posté par lucien marguet à 22:05 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
14 décembre 2015

La multiplication des pains

Le premier réflexe lorsqu'on vient à "manquer" n'est pas de donner, mais de prendre pour soi. Les prisonniers des goulags ou des camps nazis racontent que l'instinct les poussait à se jeter sur la nourriture et se l'approprier, et non à la partager ; ce n'est qu'après un temps de réflexion que certains décidaient de la multiplier en la divisant en parts égales. Devant le manque de nourriture, Jésus suggère à ses proches de faire asseoir les gens très nombreux et de les nourrir. Alors qu'eux avait proposé que chacun se débrouille par... [Lire la suite]
Posté par lucien marguet à 22:04 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

14 décembre 2015

Quelles différences entre un croyant et un incroyant ?

L'on me demande parfois s'il existe une différence entre un croyant et celui qui dit ne pas l'être. Ne sont-ils pas à part égale capables de faire le bien ? Parce que la réponse à cette question pourrait paraître injuste si elle n'était simpliste, je me garderai bien de me prononcer catégoriquement. Pourtant ne peut-on dire qu'un chrétien, qui est conscient que dans le bien accompli il associe un autre qui est Dieu et que, en celui à qui il destine ce bien, il reconnaît un frère, une sœur en humanité, enfants du créateur, ne peut-on... [Lire la suite]
Posté par lucien marguet à 22:03 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
04 décembre 2015

Des crèches : pourquoi ?

Au 13ème siècle, pour célébrer Noël, saint François d'Assise a eu l'idée de représenter Jésus avec des personnes vivantes sous forme de petits spectacles que l'on a appelé "crèches vivantes". On a ensuite représenté ces scènes avec des petits personnages, et chaque famille a ainsi pu dresser "sa crèche" dans sa maison. On a souvent fait de la première crèche de Greccio en Ombrie, où avaient été amenés un âne et un bœuf véritables, une façon de montrer que Jésus Fils de Dieu avait pris corps en  humanité dans la simplicité et... [Lire la suite]
Posté par lucien marguet à 15:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
04 décembre 2015

Quelques réflexions sur les attentats de Paris

Un séisme qui provoque un raz-de-marée, un tremblement de terre, une inondation aux conséquences indomptables proviennent des dérèglements et débordements de la Nature. L'homme a le devoir de chercher à les prévoir. Il ne peut toujours échapper à leurs effets. Il peut parfois y avoir contribué par des rapports non mesurés avec la Nature. Face à ces phénomènes, l'homme se doit de réfléchir, de détecter et analyser les causes, et de rectifier dans ses comportements la part de responsabilité qui lui incombe. Cette attitude nouvelle ne... [Lire la suite]
Posté par lucien marguet à 15:29 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
04 décembre 2015

La Miséricorde

Le langage courant, déterminé sans doute par le latin d'église, identifie la miséricorde à la compassion ou au pardon. Pour le peuple hébreu, la miséricorde se trouve au confluent de la compassion et de la fidélité. Dieu entretient un rapport de tendresse avec les êtres blessés. A son tour, l'homme est appelé à la miséricorde pleine de bonté avec son prochain. Yahvé se présente comme le défenseur du pauvre, de la veuve et de l'orphelin. Il déclare à Moïse : "J'ai vu la misère de mon peuple. J'ai prêté l'oreille à sa clameur… Je... [Lire la suite]
Posté par lucien marguet à 15:27 - - Commentaires [0] - Permalien [#]