20 janvier 2016

"L'assassin court toujours !"…

C'est le titre du "Charlie Hebdo" publié en mémoire de l'assassinat, en janvier 2015, des rédacteurs de ce journal satirique. Or cette "une" représente Dieu au regard "fusillant" et Kalachnikov en bandoulière, nettement identifiable comme le Dieu des chrétiens. J'avoue que cette accusation blesse l'image de compassion et de miséricorde que j'ai de Dieu. Cette caricature m'offense. Elle m'étonne aussi puisque, de la part de gens qui proclament leur athéisme, on a du mal à comprendre ce dessin d'un Dieu qui n'existe pas pour eux !... [Lire la suite]
Posté par lucien marguet à 11:19 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

20 janvier 2016

Il est des conditions au "dialogue"…

Avant que ne dégénère un dialogue qui tourne mal, en conflit et en hostilité durable, avec les incompréhensions et les blessures qui en résultent, il est bon d'apprendre à "entendre le point de vue" de l'autre ! Il est quelques précautions à adopter lorsqu'une conversation s'avère complexe. Il ne faut pas pratiquer la déformation des propos de l'interlocuteur ni l'amalgame qui consiste à assimiler ce qu'il dit aux paroles prononcées par un autre. Cela va de soi, tout préjugé et tout propos colporté sur cet "autre" sont à proscrire,... [Lire la suite]
Posté par lucien marguet à 11:17 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
20 janvier 2016

Les formes d'incroyance… d'athéisme…

Les formes d'athéisme actuelles semblent s'enraciner dans cette conviction largement répandue que l'homme n'a besoin de personne pour envisager et conduire sa vie, avec l'entière confiance de la réussir. Dieu apparaît alors superflu. Faire appel à Dieu et à d'autres peut même être considéré comme une faiblesse et une dérobade. Son itinéraire, l'homme se le trace tout seul, au moyen des réserves de valeurs qu'il détient en lui. Sa liberté de conscience lui donne la capacité de se forger une conduite morale "humaniste". Certes les... [Lire la suite]
Posté par lucien marguet à 11:16 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
20 janvier 2016

Jésus a autrement incarné ces mots…

Entre autres nouveautés apportées par Jésus, il y a celle d'avoir transformé le contenu et le sens de certains mots comme pouvoir et puissance. Selon leur conception immédiate et instinctive, les êtres humains imaginent la puissance comme la capacité de s'imposer aux autres et de les commander, les dominer, les influencer dans leurs idées et leurs actes, jusqu'à se substituer à leur conscience. Ce qui est l'extrême de cette conception. Lorsque cette forme de puissance rencontre des oppositions, elle peut recourir à la violence,... [Lire la suite]
Posté par lucien marguet à 11:15 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
20 janvier 2016

Quand les "repas" nourrissent l'âme…

Se nourrir a, de tout temps et sous toute latitude, été un acte chargé de ritualisme et de coutumes. Toutefois, pour parler des repas, il faut bien distinguer ce qui relève d'une nécessité de s'alimenter pourvoyant aux besoins du corps, et ce que permettent de dialogues et d'échanges des repas liés à des circonstances ou des visées particulières. En effet, celui qui peut manger "sur le pouce", seul, au comptoir d'une brasserie ou sur le plateau individuel à la table d'un "self-service" par nécessité alimentaire, ressentira comme très... [Lire la suite]
Posté par lucien marguet à 11:14 - Commentaires [0] - Permalien [#]