16 février 2019

Faute, erreur, péché

Il est souvent proposé aux enfants qui se préparent à la première des communions ou à leur profession de foi, aux adolescents et aux jeunes qui vont recevoir le sacrement de confirmation, de recevoir le sacrement du Pardon. La plupart du temps, la confession de leurs péchés et leur désir de renforcer leur amitié avec le Christ prédisposent ces pénitents à regarder l'Avenir avec confiance et joie. De fait, ce sacrement n'invite nullement à la peur ni à développer un sentiment amer de culpabilité, mais plutôt un sentiment de joie... [Lire la suite]
Posté par lucien marguet à 18:16 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

04 janvier 2019

Pardonner autant de fois que souhaitable

Malgré ses progrès en nombre de domaines scientifiques et techniques, la société humaine souffre toujours de ses divisions et des violences que celles-ci génèrent. S'il n'est pas maîtrisé par chacun(e), l'instinct de supériorité et de suprématie peut se transformer en mentalité dominatrice, en compétition, en rivalité, en agressivité. Le réflexe de se comparer peut devenir le besoin de passer devant et même d'assujettir. Une frustration qui naît du sentiment de manque empêche de s'aimer soi-même tel que l'on est et peut aussi... [Lire la suite]
Posté par lucien marguet à 17:45 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
04 janvier 2019

Comme nous pardonnons à ceux qui nous ont offensés…

Refuser de pardonner, c'est ressembler au fils aîné de la parabole de l'enfant prodigue parti gaspiller sa part d'héritage au point de sombrer dans l'indigence totale. Après avoir touché le fond le plus bas, il décide de rebondir. La honte dans l'âme, il décide de revenir à la maison familiale en se préparant à dire cette phrase : "Père, j'ai péché contre le Ciel et contre toi, et je ne suis plus digne d'être appelé ton fils. Traite-moi comme l'un de tes ouvriers". Or, dès qu'il le voit, son Père l'embrasse et le réintroduit dans sa... [Lire la suite]
Posté par lucien marguet à 17:44 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
24 mars 2018

A quoi bon se confesser encore ?

Il est facilement constatable que beaucoup moins de chrétiens "vont à confesse" pour recevoir le pardon sacramentel transmis par un prêtre de la part de Dieu. Toutefois les pénitents qui continuent à venir apprécient d'être accueillis et entendus, non plus tant à partir d'une liste de péchés correspondant à des infractions aux dix commandements de Dieu ou à ceux de l'Eglise que davantage à partir de leur vie conjugale, sociale, familiale, et des événements qui les marquent et les interpellent ! Chez ces repentants on perçoit un vrai... [Lire la suite]
Posté par lucien marguet à 22:05 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
04 décembre 2015

La Miséricorde

Le langage courant, déterminé sans doute par le latin d'église, identifie la miséricorde à la compassion ou au pardon. Pour le peuple hébreu, la miséricorde se trouve au confluent de la compassion et de la fidélité. Dieu entretient un rapport de tendresse avec les êtres blessés. A son tour, l'homme est appelé à la miséricorde pleine de bonté avec son prochain. Yahvé se présente comme le défenseur du pauvre, de la veuve et de l'orphelin. Il déclare à Moïse : "J'ai vu la misère de mon peuple. J'ai prêté l'oreille à sa clameur… Je... [Lire la suite]
Posté par lucien marguet à 15:27 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
18 avril 2015

Le sacrement du Pardon, pourquoi ?

Composés d'un corps et d'une âme, nous sommes des "personnes humaines" qui avons besoin de signes visibles, audibles, sensibles, pour exprimer extérieurement notre vie intérieure et spirituelle. Des enfants ont la preuve que leurs parents les aiment par les paroles douces et confiantes que ceux-ci leur adressent et les gestes d'affection qu'ils ont pour eux. Cet homme qui a déjà une longue vie commune avec sa compagne a, pour lui demander de l'épouser, organisé un repas festif et très ritualisé fait de paroles et de gestes, parmi... [Lire la suite]
Posté par lucien marguet à 16:13 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

03 janvier 2014

Démarche de pardon...

Des personnes peuvent s'étonner que dans les offices religieux il y ait toujours une séquence d'examen de conscience de notre vie. Or il ne faut pourtant pas voir dans cette démarche dite "pénitentielle" une invitation à se mépriser, une sorte de rabat-joie au cœur d'une fête, un encouragement à prendre le masque de la tristesse. Au contraire, cette séquence située au début de la messe vise à nous mettre en attitude de clairvoyance et de vérité sur nous-mêmes, en posture d'accueil et d'écoute de la Parole de Dieu, un peu à la façon... [Lire la suite]
Posté par lucien marguet à 14:31 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
10 août 2011

A propos du péché et du pardon

  Il n'est guère d'office religieux où l'on n'entende pas nommer Jésus fils de Dieu comme le sauveur des hommes pécheurs. Or il n'est peut-être pas inutile de dire quelques mots sur ce que l'on appelle le péché. En effet, ne convient-il pas de distinguer la faute, l'erreur et le péché ? Car tout ne peut être qualifié de péché.   On fait une faute par rapport à des codes, des normes convenues. La faute ne vise pas à nuire ou à blesser. Une faute, involontaire, d'orthographe, de conduite sur la route ou de bienséance... [Lire la suite]
Posté par lucien marguet à 20:56 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
13 mars 2009

Pardonner 70 fois 7 fois

Pardonner, ce n'est pas refuser de voir, en fermant les yeux, un mal commis, ni l'oublier. Pardonner, c'est au contraire une décision prise après un discernement lucide effectué en conscience. Pardonner n'est pas une dérobade par crainte d'une confrontation probable. Le pardon n'est pas un encouragement tacite au mal devant lequel on ne réagit pas. Le pardon n'est pas un aveu de faiblesse déguisé en acte de noblesse. Pardonner, c'est ouvrir l'autre à un avenir différent du présent dans lequel sa faute risque de l'enfermer. ... [Lire la suite]
Posté par lucien marguet à 16:45 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
29 mai 2008

Après le jugement de la justice des hommes...

Après l'accomplissement obligé, obstiné et méthodique de la justice des hommes et la sentence prononcée au nom de la société humaine, beaucoup se posent la question du jugement de Dieu. "Si M. Fourniret et Mme Olivier demandaient à être entendus en confession, comment réagiriez-vous ? " m'a-t-on déjà plusieurs fois demandé. J'ai répondu en résumé ceci. J'assortirais l'absolution des péchés de l'obligation de faire savoir publiquement le regret des méfaits accomplis et jugés. Portée à la connaissance de tous,... [Lire la suite]
Posté par lucien marguet à 15:10 - - Commentaires [1] - Permalien [#]