31 mars 2018

J'ai ressenti de la joie au cours de ma vie…

… lorsque j'ai vu des chrétiens et des chrétiennes accepter de prendre des responsabilités dans le groupe ou la paroisse dont ils étaient membres. … lorsque j'ai vu des enfants et des jeunes accueillir l'Evangile et dire sincèrement leur amitié pour le Christ. … lorsque dans le Sacrement du Pardon et de la Réconciliation j'ai ressenti chez les pénitents une vraie humilité et un désir évident de se laisser aimer, de poursuivre leur route dans la confiance.  J'ai ressenti de la joie lorsque j'ai vu des chrétiens participer à des... [Lire la suite]
Posté par lucien marguet à 16:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

26 mars 2018

Le "martyr" et le "kamikaze"

Que l'on me permette d'imaginer la rencontre du lieutenant-colonel Arnaud Beltrane avec son assassin lors de leur arrivée commune dans la maison de Dieu. Peut-être poursuivent-ils la conversation qu'ils avaient engagée lors de l'attaque terroriste du 23 mars dernier, mais cette fois d'égal à égal, puisque le rapport de force et de menace qui existait ici-bas a disparu ! Leur mort leur enlève à tous deux la vie, mais pour l'un elle est un don de soi spontané pour sauver la vie d'une maman et peut-être d'autres encore, puisqu'en... [Lire la suite]
Posté par lucien marguet à 20:09 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
26 mars 2018

Le gendarme "héros" et/ou "serviteur fidèle"

Alors que j'avais recommandé à la messe des Rameaux les quatre victimes de la tuerie de Carcassonne fomentée par un terroriste se réclamant de Daesh, une participante m'a envoyé le mail suivant : "Ce gendarme jeune, beau, rayonnant, est un converti qui affirmait sa Foi. Il est pour moi une lampe que nous pouvons brandir fièrement car elle va témoigner de notre Seigneur"… "Je remercie Arnaud qui est allé au bout de sa foi... Je prie pour sa future femme, ses amis et ses collègues." Et elle me joint ces deux témoignages sur Arnaud : ... [Lire la suite]
Posté par lucien marguet à 14:56 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
24 mars 2018

Les Rameaux

Cette foule qui acclame Jésus de Nazareth à l'entrée de Jérusalem n'en peut plus de subir l'occupation étrangère qu'impose Rome à la Palestine. Elle rêve que Jésus chasse l'occupant et devienne Roi. Jésus a démontré devant tous par la force et le courage de ses paroles, les bienfaits de ses actes, qu'il a assez de puissance pour déloger les Romains et diriger le pays. Le peuple hébreu voit en Jésus un libérateur comme l'a été Moïse à un moment de son histoire. Or si Jésus est venu effectivement sauver, ce n'est pas dans un rapport de... [Lire la suite]
Posté par lucien marguet à 22:06 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
24 mars 2018

A quoi bon se confesser encore ?

Il est facilement constatable que beaucoup moins de chrétiens "vont à confesse" pour recevoir le pardon sacramentel transmis par un prêtre de la part de Dieu. Toutefois les pénitents qui continuent à venir apprécient d'être accueillis et entendus, non plus tant à partir d'une liste de péchés correspondant à des infractions aux dix commandements de Dieu ou à ceux de l'Eglise que davantage à partir de leur vie conjugale, sociale, familiale, et des événements qui les marquent et les interpellent ! Chez ces repentants on perçoit un vrai... [Lire la suite]
Posté par lucien marguet à 22:05 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
24 mars 2018

Que de souffrances nous atteignent…

Ce billet voudrait dresser la longue liste des souffrances dont notre cœur et notre âme peuvent pâtir, en tant et tant d'occasions. Toutes les formes de guerres font mal, qu'elles soient larvées, souterraines, civiles ou tribales. Elles creusent des déchirures, brisent des Nations, suscitent des haines durables et fomentent des projets de vengeance. Les guerres détruisent les biens matériels, les corps, les liens, freinent le cours de l'Histoire en direction du progrès, sèment la mort en puisant dans l'égoïsme, l'orgueil, l'envie, la... [Lire la suite]
Posté par lucien marguet à 22:02 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

24 mars 2018

L'humain, lieu et temps de rencontre du divin

Ce n'est pas l'Eglise ni ses théologiens qui ont choisi le terrain de l'humain comme lieu et temps de rencontre entre Dieu et l'histoire personnelle et collective de l'Humanité, mais Dieu lui-même, en faisant vivre son Fils Jésus sur terre 33 ans durant et en envoyant l'Esprit pour y demeurer. Dieu nous donne donc rendez-vous dans le déroulement des événements, de notre vie et celle des autres, qu'ils soient heureux ou douloureux. Dieu se devine et se dévoile, se révèle, appelle et interpelle, soutient et réconforte, pleure ou se... [Lire la suite]
Posté par lucien marguet à 22:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
07 mars 2018

La planète des jeunes

Il nous arrive à tous sans doute d'entendre critiquer l'allure débonnaire et parfois blasée avec laquelle "la planète des jeunes" actuelle aborde les choses à apprendre et à faire dans la vie, les responsabilités à assumer et les codes familiaux et sociaux à respecter. Des adolescents et des jeunes rivés sur un écran, celui de leur ordinateur, de leur smartphone ou de la télévision familiale – quand ils n'ont pas de téléviseur dans leur chambre -, n'est-ce pas trop souvent l'image la plus permanente que nous avons en mémoire de cette... [Lire la suite]
Posté par lucien marguet à 21:23 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
07 mars 2018

L'humanisme sans Dieu…

A force d'accroître sa confiance en ses multiples capacités et d'assurer par ses propres moyens la satisfaction de ses besoins, l'homme s'est peu à peu affranchi de tout recours à un Etre transcendant. Il n'a plus "pratiqué" le recours à Dieu et progressivement il a pris l'habitude de l'oublier. Ainsi l'homme a-t-il prétendu pouvoir vivre bien, sans Dieu et insensiblement sans les autres, ses semblables. Il s'est cru capable de se forger lui-même une conduite autonome de son existence. Ainsi visait-il à n'avoir de compte à rendre à... [Lire la suite]
Posté par lucien marguet à 21:21 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
07 mars 2018

Tout en sachant et en pouvant demeurer "sages"…

Baignés dans une atmosphère qui prône les loisirs et les plaisirs, la satisfaction sans filtre des désirs, l'émotion et l'affectif deviennent facilement les critères pour juger du Bien et du Bon, du Vrai et du Juste convenant à l'Humain. Dans une culture où le présent et même l'instant sont prioritaires, tout comme la célérité et le mouvement, la vitesse d'exécution des idées, toute croyance qui, elle, s'inscrit dans la durée, la fidélité, l'attente, la confiance et qui suppose la tempérance et la patience, qui délivre une espérance,... [Lire la suite]
Posté par lucien marguet à 21:19 - - Commentaires [0] - Permalien [#]