02 mars 2009

Transfiguration...

Peu de temps avant d'être arrêté, jugé et crucifié, d'être défiguré, Jésus offre à trois proches une expérience mystique extraordinaire. Il est transfiguré devant eux, à l'écart, sur le haut lieu du Mont Thabor. Ces trois le voient non pas comme il "est", mais comme il sera devenu après sa mort. Jésus est "trans-figuré". La scène se déroule là où le temps et l'espace sont abolis. "Elie leur apparut avec Moïse"... Le ciel et la terre sont réunis : "Survint une nuée qui les couvrit de son ombre et une... [Lire la suite]
Posté par lucien marguet à 20:20 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

02 mars 2009

La Transfiguration

1.      Sur la route de Jérusalem qui conduit Jésus à l'arrestation, à sa Passion, au Jugement, à la Croix, à la mort au Golgotha, il y a cette halte sur le Mont Thabor. Montagne de la rencontre de Dieu et de l'homme. Jésus homme et Dieu. 2.      Comme un moment exceptionnel et extraordinaire qu'ont vécu seulement trois Apôtres. Cette halte leur reviendra en mémoire après la Résurrection. C'est alors qu'ils en feront part aux autres. Ils en comprendront d'autant mieux le déroulement... [Lire la suite]
Posté par lucien marguet à 20:20 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
25 février 2009

Etre tenté...

"Jésus venait d'être baptisé"... Dieu venait ainsi d'authentifier Jésus de Nazareth comme étant son fils bien aimé. Le Père, le Fils et l'Esprit, dans cet événement, se sont "manifestés" unis. Or Jésus doit confirmer et intégrer en lui, ratifier, la Mission qu'il a reçue d'accomplir. Pour cela, il part au désert. Le lieu du manque où l'on ne peut se raccrocher qu'à l'essentiel. Le désert, cet écrin de silence qui rend les oreilles et le cœur plus sensibles à la moindre des brises légères et la parole... [Lire la suite]
Posté par lucien marguet à 14:06 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
25 février 2009

Au désert

Les Hébreux ont passé 40 ans au désert pour se reconstituer en peuple debout et capable de progresser. Jésus a passé 40 jours au désert avant de commencer sa vie missionnaire. L'appel du désert est encore aujourd'hui choisi comme reconstituant d'une existence plus habitée. Le désert permet d'échapper au stress de la ville, à l'abondance du bruit et du matériel. Le désert, c'est des dunes et du sable, un horizon infini, mais aussi un sol dur, jonché de pierres difformes, compactes et brûlantes, de rochers lisses et... [Lire la suite]
Posté par lucien marguet à 14:05 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
18 février 2009

"Jésus et l'Evangile", modèle d'humanité

Dans une période de turbulence économique et sociale, avec son cortège de conséquences néfastes pour les plus vulnérables, il est du devoir des citoyens et des chrétiens de chercher des paroles et des remèdes possibles, à tout le moins d'envisager des moyens d'amplifier leur solidarité. Spontanément, on pense à l'aide matérielle et financière quand on apprend que des familles ont du mal à joindre les deux bouts, à régler leur facture de gaz et d'électricité, la cantine de l'école pour leurs enfants. Parce que le père a été... [Lire la suite]
Posté par lucien marguet à 19:14 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
18 février 2009

Efforçons-nous de distinguer

Les cultures allant bon train aujourd'hui reflètent comme un désir de toute puissance, d'omniprésence et de fusion. Or, à y regarder de près, cela peut devenir un piège destructeur d'humanité. Quand des parents cèdent la place à leurs enfants et confient à leurs frêles épaules le poids de responsabilités d'adultes. Quand, sous prétexte de reconnaissance d'une égale dignité, on occulte les différences entre sexes, générations, cultures, races, religions... Quand le boulanger vend aussi des légumes et que le... [Lire la suite]
Posté par lucien marguet à 19:13 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

18 février 2009

Se mettre à la place de l'autre

"Mettez-vous à ma place". Voilà un sage conseil de nature à créer de bonnes conditions de compréhension. En effet, la qualité de toute relation humaine dépend fort de la volonté et de la capacité des personnes à comprendre les autres. Pourquoi ces paroles, pourquoi son attitude, sa réaction ? J'ai ma propre histoire, je suis marqué par ma culture, la mentalité de ma famille, les conditions dans lesquelles je vis ; mon interlocuteur aussi, mais de façons différentes. Pour que le courant passe bien entre nous,... [Lire la suite]
Posté par lucien marguet à 19:11 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
07 février 2009

Pourquoi la Bible est-elle si importante ?

La Bible, et les Messages de vie qu'elle diffuse, ressemblent à la pluie qui arrose une terre et lui donne d'être féconde. En lisant, en écoutant la Bible, les croyants se disposent à connaître, aimer, et emboîter le pas à celui dont la Bible raconte les liens avec l'aventure humaine. En lui donnant leur confiance et en suivant ses conseils, ils se rapprochent progressivement de celles et ceux qui, dans le même temps qu'eux, éclairent aussi leur vie à la lumière de Dieu. La Parole de Dieu, certes, demande à être... [Lire la suite]
Posté par lucien marguet à 17:42 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
31 janvier 2009

Accompagner les adolescents

Assez souvent des parents confient leur embarras et leur désarroi devant le comportement étonnant et déroutant de leur enfant en pleine période d'adolescence. Ils le voient changer sur les plans physique, affectif, psychologique... Ses attitudes, ses réactions, sont devenues imprévisibles. Il peut en un instant passer de la délicatesse à la brutalité, de la gentillesse à l'agressivité, de la volubilité au mutisme. Il peut s'enthousiasmer, puis basculer vers un état inquiétant de tristesse profonde. Il peut avoir de l'audace, du... [Lire la suite]
Posté par lucien marguet à 09:30 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
26 janvier 2009

Et l'Idéal ?

Présenter ou rappeler sans cesse l'idéal comme un devoir absolu de l'atteindre peut avoir sur certaines personnes dont le caractère est "entier" un effet plus destructeur que bénéfique. Car ces gens accrochés à l'idéal qui représente plus que l'excellence, la perfection, le sans-faute absolu, s'aperçoivent vite et trop souvent que nul n'atteint jamais "l'idéal". Parce que perfectionnistes et parfois fragiles, ils se sentent alors coupables de ne pas parvenir à ce but pour lequel ils s'étaient entièrement... [Lire la suite]
Posté par lucien marguet à 18:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]