03 décembre 2018

Le monde paysan

Il m'arrive de rencontrer des "gens de la terre" lassés par leur labeur quotidien difficile auxquels s'ajoutent les avatars climatiques, les soupçons d'atteinte à l'écologie et les critiques infondées… Les rendements escomptés ne sont pas forcément au rendez-vous des moissons et les prix du blé ou du kilo de viande sont souvent imprévisibles. Les emprunts nécessaires pour s'équiper s'accumulent parfois chez des banques pressées d'être remboursées. Le rural semble choisir des regroupements de surfaces et d'exploitations, l'agriculture... [Lire la suite]
Posté par lucien marguet à 21:16 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

03 décembre 2018

La fête des Moissons à Margut (Ardennes)

Pour la seconde année, une fête des Moissons a eu lieu à Margut le 5 août 2018 dans un champ. Organisée par des agriculteurs et des éleveurs fiers de leur beau métier, cette belle manifestation rurale a bénéficié de l'investissement de leur temps et de leurs talents. Amateurs de tracteurs anciens qu'ils ont plaisir à réparer et à remettre en marche, quatre-vingts d'entre eux ont choisi de venir les présenter tant sur le site de la "fête" qu'en défilant en matinée dans plusieurs villages voisins. Avant leur départ, j'ai béni les... [Lire la suite]
Posté par lucien marguet à 21:15 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
19 novembre 2018

Nos rapports à la Nature

Avant d'être un gagne-pain et l'occasion pour certains investisseurs argentés de miser sur les profits qu'ils comptent tirer de la terre, l'agriculture et l'élevage d'animaux sont des "promoteurs" et des "pourvoyeurs" de réserve de vie ! En effet, chacun le sait, sans ce monde du travail de la terre, ces laboureurs, ces semeurs et ces sarcleurs, ces moissonneurs, sans ces vachers, ces bergers, ces éleveurs, ces soigneurs, ce serait la friche à perte de vue, ce serait le désert dans les pâtures, recouvertes d'herbes sauvages. On... [Lire la suite]
Posté par lucien marguet à 12:34 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
19 novembre 2018

Le cahier d'intentions…

L'Ermitage Saint-Walfroy est un site historique devenu au fil du temps un lieu de pèlerinage et un sanctuaire. Walfroy est venu sur cette colline au-dessus de Margut pour annoncer l'Evangile à des populations vivant de la cueillette et pratiquant le paganisme dans l'adoration de la déesse Arduina en particulier. En choisissant d'habiter au milieu de ce peuple, Walfroy a mis en pratique le dépouillement, l'humilité, l'humanité selon l'Evangile et imité le Christ. Sans violences, sans menaces ni quelque contrainte que ce soit, Walfroy a... [Lire la suite]
Posté par lucien marguet à 12:33 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
19 novembre 2018

Walfroy a-t-il eu raison d'annoncer l'Evangile ?

On m'a raconté qu'un jour une personne de passage à St-Walfroy avait demandé où était conservée la statue de la déesse Arduina. Informée qu'elle avait été détruite par l'évangélisateur auquel s'étaient associés ses anciens adorateurs, cette personne avait montré son étonnement en disant : pourquoi les chrétiens ont-ils dérangé ces peuplades dans leurs convictions religieuses traditionnelles ? Cette remarque, qui ne l'a assez souvent entendue à propos du devoir missionnaire que Jésus lui-même intime à ses disciples : "Allez dans... [Lire la suite]
Posté par lucien marguet à 12:32 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
19 novembre 2018

Saint Martin de Tours

Martin est né en 315 en Pannonie, la Hongrie actuelle. Il traversa le continent jusqu'aux pays de la Loire et y créa les premiers monastères d'occident. Fils d'un tribun de l'armée romaine, il s'enrôle à 15 ans. Le jeune homme manifeste très tôt une attirance pour la foi chrétienne. Un soir d'hiver, en garnison à Amiens, il partage en deux son manteau pour couvrir un mendiant. La nuit suivante, le Christ lui apparaît en songe, revêtu de l'habit du pauvre. Martin reçoit alors le baptême et renonce à l'armée pour se consacrer à... [Lire la suite]
Posté par lucien marguet à 12:31 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

19 novembre 2018

La vie paroissiale

La Paroisse demeure un lieu et un temps, un carrefour régulier où les chrétiens sont invités à se rassembler, comme on le fait sur la margelle d'un puits ou d'une source pour y puiser l'eau fraîche. La Paroisse a mission d'offrir la Parole et le Pain de Vie divine. Ces deux nourritures ravitaillent "l'humain" de tout ce dont il a besoin pour chercher, découvrir, choisir, et durablement agir, croire, espérer, aimer, se relever et continuer… La Paroisse n'est pas une association créée pour satisfaire un intérêt commun de ses membres,... [Lire la suite]
Posté par lucien marguet à 12:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
19 novembre 2018

La vie conjugale et familiale

Tout le monde peut constater que cette vie affective déployée dans les couples et les milieux familiaux est devenue plus fragile, parfois aléatoire et précaire. Certains en font le constat avec regret. D'autres s'y résignent et en font un signe de l'époque qui nous habitue à vivre dans le présent, l'immédiateté, le provisoire et le transitoire. Selon cette culture qui influence, insidieusement, les comportements humains, les engagements eux-mêmes ne peuvent être que révisables et ajustables, plus jamais définitifs mais à durée... [Lire la suite]
Posté par lucien marguet à 12:29 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
19 novembre 2018

Les pharisiens (de l'hébreu pereshin, les séparés)

Aux approches de l'ère chrétienne, les Juifs se répartissent en plusieurs groupes politico- religieux : les Sadducéens, les Esséniens de Qumran, les zélotes et les pharisiens, les plus nombreux. Ceux-ci, organisés en petites fraternités, rassemblent un grand nombre de scribes et de docteurs de la Loi de Moïse. Ils mettent l'accent sur l'étude de la Torah et sur une fidélité très stricte aux observances légales ; en se tenant strictement à ce qui est écrit, ils se distinguent des Sadducéens qui, eux, ont un respect pour la "Torah... [Lire la suite]
Posté par lucien marguet à 12:27 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
05 novembre 2018

Dans les cérémonies du souvenir…

En raison des nombreuses guerres que notre Pays a endurées au cours de son histoire, nous sommes souvent invités à nous retrouver au pied des monuments aux morts érigés dans nos villes et nos villages, ou même dans les cimetières où ces combattants morts au champ d'honneur reposent en paix. Il arrive assez souvent que l'église locale soit sollicitée pour un temps de prière et de recueillement religieux dans le lieu le plus accessible. Comme nombre de prêtres, j'ai souvent été convié à organiser et animer avec d'autres chrétiens ces... [Lire la suite]
Posté par lucien marguet à 14:19 - - Commentaires [0] - Permalien [#]