23 mars 2019

"Sel de la Terre"…

Quelle est la maîtresse de maison qui n'a jamais interrogé ses hôtes par ces mots : "Est-ce assez salé ?" De toute façon, n'y a-t-il pas toujours une salière posée sur la table à disposition des convives ? C'est sûrement après avoir traversé la vallée du Jourdain avec ses sources salées ou après avoir longé les plages de la Mer morte que Jésus a invité ses disciples à être sel de la terre ! Au temps de Jésus, le sel a deux propriétés essentielles. Tout d'abord il donne la saveur, et ensuite, dans un monde sans réfrigérateur, il... [Lire la suite]
Posté par lucien marguet à 17:56 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

10 mars 2019

Le diable, démon nommé "Satan"

L'évangile du 1er dimanche de Carême nous place devant une scène étrange. Jésus est conduit par l'Esprit à travers le désert où il est mis à l'épreuve par le démon (Lc 4 1-13). Cette séquence de la vie de Jésus se situe au moment où il va devenir itinérant missionnaire du message qui durera trois ans. Pendant ces 40 jours de "retraite" au désert, Satan, le démon, va harceler Jésus pour le faire chuter et renoncer lui-même à la mission risquée que Dieu lui a confié d'accomplir comme homme venu de Dieu. Si le diable parvient à tromper... [Lire la suite]
Posté par lucien marguet à 22:04 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
10 mars 2019

Au désert, Jésus est tenté

Lc 4 1-13 Jésus vient d'être baptisé par son cousin Jean-Baptiste dans les eaux du Jourdain. Il vient de passer 30 ans à Nazareth auprès de Joseph et Marie. Il s'apprête à commencer sa vie publique avec ses prises de parole devant les foules, ses initiatives pour réparer des vies abîmées, adopter des attitudes et des comportements qui bousculent les mentalités collectives habituelles sur la pratique de la loi et la conception de Dieu. Or saint Luc nous apprend qu'avant de sillonner la Palestine pour diffuser le message évangélique,... [Lire la suite]
Posté par lucien marguet à 22:02 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
10 mars 2019

Manquer…

"Manquer" est un mot mal aimé, car la réalité qu'il illustre est ressentie comme négative et même destructrice… Or la foi chrétienne et certaines sagesses humaines invitent à parler de cet état en termes positifs. Dans le temps du Carême, il est même conseillé de choisir de manquer. Même si l'on a un réfrigérateur bien garni, on se restreint jusqu'à avoir faim, par volonté de maîtriser son corps en donnant la préférence à l'esprit et afin de pouvoir partager en solidarité ce dont on s'est privé, une façon d'élargir son "cercle"… ... [Lire la suite]
Posté par lucien marguet à 22:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
10 mars 2019

L'imposition des Cendres

L'imposition des Cendres   Le Mercredi des Cendres marque l'entrée officielle en Carême et dans le cycle pascal. Les Cendres, qui proviennent des rameaux de l'année précédente, brûlés pour l'occasion, sont déposées sur le front des fidèles. Cette coutume de se couvrir la tête de cendres et à l'origine de se revêtir d'un sac est une ancienne pratique pénitentielle qui remonte au peuple hébreu. Ce rite des Cendres n'a pas toujours été associé au début du Carême. Par l'an 300, il fut adopté par certaines églises locales et... [Lire la suite]
Posté par lucien marguet à 21:58 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
01 mars 2019

Mercredi des Cendres

Mercredi des Cendres est le début d'un chemin qui conduit à Pâques. C'est l'entrée dans le temps du Carême. Il dure 40 jours, comme ces 40 ans que dura au désert le séjour des Hébreux à la sortie d'Egypte où ils étaient esclaves avant de reconquérir leur terre de Palestine. Carême : comme ces 40 jours pendant lesquels Jésus se retira au désert avant de commencer ses 3 ans de vie publique. Le Carême des chrétiens insiste sur 4 points importants : le jeûne, le partage, la prière et la réconciliation.  Jeûner, c'est se priver... [Lire la suite]
Posté par lucien marguet à 21:49 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

01 mars 2019

Les dérives coupables et l'Eglise

La volonté de l'Eglise de ne rien dissimuler et au contraire de démasquer tous ses membres coupables, quelle que soit la place qu'ils occupent, définit ainsi ce qu'elle tient pour essentiel. En affichant en plein jour et de sa propre initiative les présumés condamnables de ses rangs, elle donne priorité à la dignité des victimes présumées. Après avoir pensé très longtemps qu'éviter à tout prix de scandaliser devait inspirer sa pratique habituelle, l'Eglise, sous l'impulsion du Pape actuel, a décidé non seulement de ne plus rien... [Lire la suite]
Posté par lucien marguet à 21:47 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
01 mars 2019

Voici quelques confidences étonnantes d'un policier retraité

Dans des quartiers urbains où les policiers et les agents en uniforme se font caillasser, lui, me dit-il, comptait des amis. A la profession de foi de l'un de ses enfants, une famille musulmane lui a fait porter un copieux couscous. Jamais dans ce quartier où il déambulait à pied pour son travail il n'a été hué ni injurié. Etonné par le comportement respectueux de sa personne et de sa fonction, ce policier a demandé à une famille pourquoi lui bénéficiait de cette attitude bienveillante. Quelle ne fut pas sa surprise d'entendre cette... [Lire la suite]
Posté par lucien marguet à 21:46 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
01 mars 2019

"J'étais malade et vous êtes venu me voir"…

A la suite et à la façon de Jésus, les chrétiens sont invités à visiter les malades, chez eux ou à l'hôpital. Déjà le fait de prendre l'initiative d'aller vers les malades indique que le visiteur a des possibilités d'initiative que les personnes alitées ont perdues. Aussi faut-il au visiteur veiller à ne pas accentuer les désagréments de cette asymétrie qui peut nuire au "bonheur" de la rencontre. En effet la personne visitée est alitée, souvent branchée à des appareils, dépouillée de ses habits habituels, ce dont elle souffre et qui... [Lire la suite]
Posté par lucien marguet à 21:45 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
01 mars 2019

L'Eglise change tout en demeurant "fidèle"

L'Eglise de France, depuis quelques décennies, est fort préoccupée de se réorganiser par un redéploiement plus élargi de ses paroisses et des responsabilités davantage confiées à des fidèles laïcs. Le paysage ecclésial s'enrichit ainsi d'une diversité plus visible. Ce ne sont plus seulement l'évêque, le prêtre, le diacre, le religieux, qui sont représentatifs du visage de l'Eglise, Peuple de Dieu en marche. Des hommes et des femmes sont appelés à la tête de services importants, tels la formation continue du diocèse, la catéchèse, les... [Lire la suite]
Posté par lucien marguet à 21:43 - - Commentaires [0] - Permalien [#]