22 avril 2018

Se marier à l'église

J'accompagne chaque année une petite dizaine de couples vers leur mariage à l'église. J'ai toujours beaucoup reçu de leurs interrogations, de leurs hésitations, de leurs convictions. A la question "Pourquoi le mariage, civil et ensuite religieux ?", beaucoup ont du mal à formuler une réponse spontanée. Souvent ils décrivent leur mariage religieux en termes de solidité donnée à leur engagement comme si, après avoir vécu un contrat à durée déterminée, ils le transformaient après une expérience éprouvée et durable en contrat à durée... [Lire la suite]
Posté par lucien marguet à 18:51 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

17 janvier 2017

Accompagner des couples vers leur mariage…

Parmi les tâches confiées aux prêtres en paroisse, celle d'accompagner les couples qui projettent de se marier à l'Eglise est riche d'enseignement humain. Il arrive souvent à notre époque que les couples cohabitent depuis des années, aient accueilli des enfants et acquis une maison. Ils décident alors de se marier civilement et religieusement pour se déclarer officiellement devant leurs proches unis à jamais. Jusqu'à cette date, ils se sentaient liés et responsables de leur couple et de leur famille, mais il leur manquait ce signe... [Lire la suite]
Posté par lucien marguet à 21:36 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
27 avril 2015

Se marier

La célébration d'un mariage ressemble à ce que produit la célébration du printemps : la nature surgit en fleurs multiples. Elle montre à qui la regarde tout ce qu'elle contenait et développait en elle. Ainsi l'amour qui naît et s'édifie dans un couple un jour se dit et se manifeste en pleine lumière et aux yeux de tous lorsqu'il est déclaré d'une façon visible et audible lors du mariage, promesse et engagement. Comme au printemps où la nature se pare de fleurs et donne à espérer des fruits à venir, ainsi le mariage préfigure la... [Lire la suite]
Posté par lucien marguet à 22:04 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
23 février 2015

Mariage… et divorce…

Karine et Luc étaient jeunes lorsque, suite à un coup de foudre, ils se sont rapidement mariés. Cela arrangeait bien Karine qui ainsi pouvait se libérer de la maison parentale qu'elle ressentait comme étouffante. Ce couple a vécu des années heureuses et a accueilli un enfant. Mais Luc a montré de plus en plus clairement qu'il avait caché son véritable caractère, égoïste, jaloux et méfiant. Il a commencé à revenir en retard de son travail. Parfois il avait bu avec ses copains. Alors il provoquait Karine et devenait agressif. Malgré des... [Lire la suite]
Posté par lucien marguet à 16:27 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
14 avril 2014

Les piliers de l'amour dans le "mariage à l'Eglise"

La liberté Ne pas subir de contrainte lors du consentement est la première condition pour qu'un mariage existe. Géraldine qui, à force de tenir à ce qu'elle croyait être une vraie liberté, a connu de nombreuses histoires sentimentales dont elle a eu du mal à se remettre, en est désormais convaincue : "Je me sens libre depuis que j'ai dit oui. Je ne me demande plus si nos caractères sont compatibles ou si mon voisin est mieux que mon mari : j'ai choisi". Mais pour être libre, il faut se connaître soi-même et savoir comment l'autre... [Lire la suite]
Posté par lucien marguet à 11:48 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
25 mars 2013

Mariage pour tous et mariage à l'Eglise

Devenue "mariage pour tous" à la mairie, il se peut que soit ternie cette démarche du mariage qui avait jusque là un caractère sacré et solennel. Devenu simple formalité pour les uns, promesse à durée déterminée pour d'autres, facile à rompre, ce mariage "nouvelle version" risque d'y avoir perdu en épaisseur humaine et en contenu, et bien plus encore en valeur "symbolique".  Or, si ce mariage pour tous est ressenti comme trop banalisé, n'est-il pas à prévoir que le mariage religieux voie sa cote augmenter ? Prononcé devant les... [Lire la suite]
Posté par lucien marguet à 19:24 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

23 octobre 2011

Créer un nouveau territoire…

 Chaque couple possède un jardin secret. Il s'agit d'un territoire commun qui résulte de l'apport personnel de chacun. Il n'est la propriété privée d'aucun, mais celle des deux construite ensemble. Au fur et à mesure de la progression de la vie du couple, il devient un 3ème territoire mis en commun et élargi ensemble. Cette "installation" ne s'établit ni dans la fusion, ni dans l'indépendance totale. Il arrive souvent que des couples aient du mal à mettre en commun leurs émotions. Soit l'un des deux abandonne son propre... [Lire la suite]
Posté par lucien marguet à 15:04 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
03 mai 2010

Se marier pour être libre…

<!-- /* Style Definitions */ p.MsoNormal, li.MsoNormal, div.MsoNormal {mso-style-parent:""; margin:0cm; margin-bottom:.0001pt; mso-pagination:widow-orphan; font-size:12.0pt; font-family:"Times New Roman"; mso-fareast-font-family:"Times New Roman"; mso-fareast-language:EN-US;} p.MsoFooter, li.MsoFooter, div.MsoFooter {margin:0cm; margin-bottom:.0001pt; mso-pagination:widow-orphan; tab-stops:center 8.0cm right 16.0cm; font-size:12.0pt; font-family:"Times New... [Lire la suite]
Posté par lucien marguet à 18:03 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
27 mai 2009

"Ils ne se marient qu'à la mairie..."

"A vous, on peut dire cela,  un de nos enfants vient de nous annoncer que son mariage prochain n'aura lieu qu'en Mairie." Déjà, leur confidence ressemblait à un aveu de culpabilité. Et ces parents, comme poussés à s'expliquer voire à se justifier, expliquaient : "Vous savez, c'est dur pour nous qui avons pourtant élevé tous nos enfants de la même façon ! Notre fils et sa fiancée nous disent que se marier à l'église ne correspondrait pas à leur conviction actuelle. Ils préfèrent choisir... [Lire la suite]
Posté par lucien marguet à 23:22 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
17 octobre 2008

Se marier continue la création

L'altérité est le fondement de la création et en particulier du couple. Chaque élément du Tout ne doit son identité particulière qu'au fait qu'il en est séparé et distinct. C'est la condition pour qu'une relation soit possible entre les existants différents. La nature de cette relation est d'association, d'alliance, de communion ou d'opposition. La distinction rend possibles la liberté et la responsabilité. La vocation de tout être humain est de développer ses potentialités, dons, charismes, qui le caractérisent et construisent... [Lire la suite]
Posté par lucien marguet à 09:41 - - Commentaires [0] - Permalien [#]